La Rose de Pampelonne

Il y a quelques années, les élus de la commune ont eu l'idée d'associer Pampelonne à un végétal ou une fleur. La rencontre avec Michel Adam, rosiériste, a été déterminante dans cette démarche.

Thierry Gaubert, Pampelonnais de naissance et de cœur, membre de l'association de Sauvergarde du Patrimoine de Pampelonne, est installé en Bretagne où il a créé une pépinière il y a 35 ans.

Plusieurs arbres plantés dans notre village proviennent de ses plantations. 

Lors de l'Assemblée Générale de l'Association, il relance l'idée et nous met en relation avec l'un de ses confrères bretons qui est "obtenteur" de roses : Michel Adam.

Ce n'est qu'à l'aube de la quarantaine que Michel Adam commence à s'intéresser aux plantes. Autodidacte, il essuie quelques échecs avant de créer sa première rose. Trente ans plus tard, avec 80 créations à son actif, il est devenu un obtenteur de réputation internationale. 

Créer une rose c'est tout d'abord se plier aux lois de la nature, couper les étamines, récolter le pollen, le déposer délicatement au pinceau sur le stigmate d'une autre rose. Avec de la patience, il obtient la couleur désirée, le parfum escompté, le port souhaité. Fin juin 2020, en pleine période de floraison, rendez-vous fut pris dans sa pépinière pour choisir l'une de ses roses encore libres. Plusieurs critères s'imposent à nous : parfum, port, résistances aux maladies, buissonnant, remontant. Après une matinée d'observation et de conseils de Monsieur Adam, notre choix s'est porté sur cette rose rouge rosé panachée de blanc au feuillage vert foncé vernuré au parfum délicat et persistant. Avec un porte greffe adapté, elle devrait se plaire dans le Ségala.

Dès l'automne 2021, ces rosiers orneront le village et seront vendus.

Une fête sera organisée pour le baptême et le choix du parrain et de la marraine de la rose de Pampelonne.

La ville de Ramatuelle où se situe la plage de Pampelonne sera associée à cette initiative.

IMG_1430 (002).jpg